Fête de Noël de l'église Christ Pour Tous 2021

La fête de Noël de notre église a eu lieu en présence à notre salle du culte ce dimanche 19 décembre 2021 à 17 heures. L’activité ne bénéficiant pas de la dérogation spécifique pour les cultes, les participants devaient pouvoir justifier d’un passe sanitaire en règle. Merci à tous de votre présence. Un merci particulier à Christelle pour la coordination et animation de cette fête.

Le nécessaire par les enfants de l'école du dimanche.

Conte de Noël par Catherine

Mr Robin est un homme gentil, honnête, généreux et droit. Il n’arrive juste pas à croire à l’histoire de Noël, Jésus, Dieu venant sur Terre en tant qu’homme. Pour lui cela n’a tout simplement pas de sens et il est trop honnête pour prétendre le contraire. C’est pourquoi le soir du 24 décembre il dit à sa famille :

« Je suis vraiment désolé mais je ne vais pas avec vous à l’église cette veille de Noël. Je me sentirais hypocrite. Je préfère rester à la maison et vous attendre. »

 Il reste donc chez lui alors que toute sa famille part à la messe de minuit. Peu de temps après la neige commence à tomber. L’homme va à la fenêtre pour regarder les flocons tomber. Les rafales de vent deviennent de plus en plus violentes, les flocons de plus en plus serrés.

« Une tempête de neige se prépare. » murmure-t-il puis il retourne à son fauteuil  et reprend sa lecture.

Quelques minutes plus tard, il est surpris par un bruit sourd…puis un autre et un autre encore. Quelqu’un lance certainement des boules de neige contre la fenêtre de son salon. Il se lève pour regarder et voit une dizaine d’oiseaux lamentablement blottis dans la neige. Ils ont été pris dans la tempête et, dans une recherche désespérée d’abri, ont essayé de voler à travers sa grande baie vitrée. 

Il ne peut pas laisser ces pauvres créatures dehors par ce temps ! Il pense alors à la grange où ses enfants hébergent leur poney. Elle fournirait un abri idéal pour les oiseaux.

Rapidement, il met un manteau, des galoches, marche à travers la neige qui s’épaissit. Il ouvre grand les portes de la grange et allume la lumière, mais les oiseaux n’entrent pas. Il se dit que de la nourriture les attirerait. Alors il se précipite vers la maison, ramasse des miettes de pain, les saupoudre sur la neige, traçant une piste jusqu’à la porte grande ouverte et éclairée de la grange. Mais, à sa grande consternation, les oiseaux  ignorent les miettes de pain et continuent de s’agiter impuissants dans la neige. Il essaie de les attraper, de les chasser vers la grange en marchant autour d’eux en agitant ses bras… Ils se dispersent  dans toutes les directions, mais aucun ne s’approche de la grange chaude et éclairée.

Il réalise alors que les oiseaux ont peur de lui.

« Pour eux, je suis une créature étrange et terrifiante. Si seulement je trouvais  un moyen de leur faire comprendre qu’ils peuvent me faire confiance… que je n’essaie pas de leur faire du mal, mais de les aider. Mais comment ? Chaque mouvement que je fais les effraie.  Si seulement je pouvais être un oiseau » pense-t-il « si je pouvais me mêler à eux et parler leur langue. Alors je pourrais leur dire de ne pas avoir peur, je pourrais leur montrer le chemin de la grange, où ils seraient en sécurité et au chaud…Oui je devrais être l’un d’entre eux pour qu’ils puissent voir, entendre et comprendre. » 

A ce moment, les cloches de l’église se mettent à sonner. Le son parvint à ses oreilles au-dessus des bruits du vent. Et il se tient là à écouter les cloches sonner la bonne nouvelle de Noël et il comprend pour la première fois le message de Noël.

 

D’après “The man and the birds” de Paul Harvey

Hôtel Bethléem - Pièce par David

Silas et Ephrem - Morceau de musique classique

Des chants de Noël

Méditation par David

Luc 1 :28 – 19/12/21 – Fête de Noël

Nous nous réjouissons d’avoir pu envers et malgré tout tenir cette fête de Noël, événement a qui tant manqué à notre vie d’église l’année dernière, même s’il nous manque encore le traditionnel vin chaud… Cette fête nous a permis de voir le récit de la naissance de Jésus sous toutes les couleurs ! Les moments de rire et de convivialité que nous vivons sont d’autant plus forts en ce que cette histoire ne sort pas simplement d’un conte de fée ; elle s’appuie sur une réalité vécue, une réalité historique en son temps mais aussi une réalité qui perdure jusqu’à nos jours.

C’est avec cela à l’esprit que je voudrais dire quelques mots sur un seul verset dans le récit de Noël que nous retrouvons dans l’Evangile de Luc. Il s’agit du début de l’annonce faite par l’ange Gabriel à la vierge Marie quant à la prochaine naissance de Jésus. Bien sûr ces paroles ont été destinées d’abord à Marie, mais je pense qu’il nous est permis de puiser en elles pour bien saisir le sens de Noël pour tout un chacun aujourd’hui :

« Réjouis-toi ! Le Seigneur Dieu t’a montré son amour d’une manière particulière. Il est avec toi. » (Luc 1 :28 Parole de Vie).

Avant même d’arriver au traditionnel « n’aie pas peur », les tout premiers mots de ce messager de Dieu à un être humain dans le contexte de la naissance de Jésus sont « réjouis-toi ! ». Avant tout, le premier indicateur, le témoin de la présence de Dieu lorsqu’il s’approche de nous n’est pas la peur, ni le doute, ni encore la culpabilité, mais la joie. Je trouve cela encourageant.

 

Lorsque Dieu s’approche, c’est donc un sujet de réjouissance. Marie entend que Dieu lui a « montré son amour d’une manière particulière » ; les traductions plus littérales disent que « grâce a été faite » à Marie. Bien évidemment, Marie a bénéficié d’une grâce toute particulière en devenant la mère du Seigneur, mais d’autres passages de la Bible montre qu’elle n’est pas la seule à bénéficier de la grâce de Dieu. Dieu est disposé à « montrer son amour d’une manière particulière » à chacun qui est prêt à le laisser faire.

Comment fait-il cela ? Dans les mots de l’ange à Marie, « il est avec toi ». La grâce que Dieu nous fait, c’est avant tout son choix d’être avec nous. Il n’a pas abandonné l’humanité, il ne l’a pas oubliée dans un coin. Il nous l’a démontré justement en devenant un être humain lui-même dans la personne du Christ et en se faisant appeler alors « Emmanuel », ce qui veut dire « Dieu avec nous ». De même, à la fin de son temps sur terre Jésus promet encore d’être avec ceux qui le suivent, tous les jours : cet accompagnement continue aujourd’hui auprès de nous dans la personne de son Esprit. Que chacun d’entre nous puisse donc s’approprier ces paroles en ce Noël : « Réjouis-toi ! Le Seigneur Dieu t’a montré son amour d’une manière particulière. Il est avec toi ».

Le traditionnel sketch du groupe de jeunes

Merci pour les petites mains