Arrête-toi

  • par

Le monde est dans un fourmillement hyperactif, une fuite effrénée en avant ! Et tout à coup, il y a le butoir d’un petit organisme invisible à l’œil qui oblige à reconsidérer notre mode de vie. Du moins provisoirement. Pendant trois mois, nous avons vécu différemment, nous avons dû ralentir. Alors bien sûr, les plus critiques diront que des décisions ont été prises à cause de la saturation des hôpitaux, mais, il y a bien eu quelque chose d’incroyable au niveau planétaire : le monde a stoppé sa fuite en avant. Et, il a stoppé sa frénésie pour le bien des plus faibles.