Doute

Dieu parle mais ne bavarde pas.

Au début du chapitre 3, l’auteur évoque encore une couche de séparation que Dieu a franchi, en expliquant que Jésus occupe aussi une place plus importante que Moïse ; alors que Moïse, lui aussi, servait d’intermédiaire entre Dieu et le peuple, dans la personne de Jésus, c’est Dieu lui-même qui remplit ce rôle d’intermédiaire et qui nous permet donc d’être en relation directement avec Dieu. Dans la suite du chapitre 3, il considère notre réaction : si Dieu a déployé tellement d’efforts pour nous parler, dit-il, nous avons tout intérêt à l’écouter lorsqu’il nous parle.

Le doute d’Abram

  • par
Genèse 15 : 1 Après cela, le Seigneur se montre à Abram. Il lui dit : « N’aie pas peur, Abram ! Je te protégerai, et je te donnerai une grande récompense. » 2-3Abram répond : « Seigneur mon Dieu, qu’est-ce que tu vas me donner ? Je n’ai pas d’enfant, personne ne pourra naître de moi. C’est Éliézer de Damas qui est mon héritier. C’est lui qui va recevoir tout ce qui est à moi. »